Ils étudient les causes de l'épuisement mental des athlètes

Parfois, l'athlète n'accuse pas seulement la fatigue physique. Ses performances peuvent également être diminuées par l'usure psychologique. La docteure en psychologie de l'UCAM, María Isabel Jiménez, analyse dans une enquête le rapport qu'il y a chez les sportifs entre l'intelligence émotionnelle et sa prédisposition à souffrir de l'épuisement émotionnel, également appelé «épuisement professionnel». Pour cela, la personnalité de chacun joue un rôle important. Ci-dessous, nous vous donnons plus d'informations sur cette recherche qui étudie les causes de l'épuisement mental chez les athlètes.

Étude auprès de 201 athlètes

L’étude a débuté avec la recherche sur 201 athlètes, pour ensuite poursuivre avec la phase expérimentale, où les solutions possibles à ces cas seront analysées. Cette recherche est basée sur deux points. D'une part, l'exigence de formation et la terrible demande que nous imposons en compétition, d'autre part, nous devons souligner le rôle de l'intelligence émotionnelle, compétences que les gens doivent accepter et réguler. vos émotions, qui seront essentielles à long terme pour contrôler la pression psychologique et le stress.