Enregistrement et assurance pour les vélos?

Il y a quelques jours, l'alarme s'est déclenchée. Certains médias ont affirmé que la Direction générale de la circulation avait l'intention d'instaurer une immatriculation et une assurance obligatoires pour les vélos. Cet organe était chargé de présenter il y a quelques jours lors d'une réunion avec l'Association des marques et du vélo d'Espagne, AMBE, un rapport sur la législation en vigueur dans dix pays, parmi lesquels la Finlande, la Suède, la Suisse, la Hongrie, les Pays-Bas, Allemagne, Belgique, Autriche, Danemark et Canada. La plupart ont un plan spécifique qui facilite l'utilisation du vélo dans les zones de sport, de loisirs et de transport. Pensez-vous qu'il existe un besoin de frais de scolarité et d'assurance pour les vélos?

Tout était un malentendu

Compte tenu de toutes les turbulences générées autour de cette mesure, l'AMBE a été obligé de faire une déclaration dans laquelle il a nié les informations attendues dans certains médias. Ils considèrent qu'il s'agissait d'un malentendu avec un titre dans un média. Lors de la réunion tenue par les membres de l'AMBE avec la DGT, ils ont convenu de la nécessité de mettre au point un plan concernant les vélos, avec la participation des différents agents économiques et sociaux, ainsi que des différentes administrations. L'objectif est d'encourager l'utilisation du vélo à tout moment.